La réflexologie métamorphique 

Le massage métamorphique a été conçue par Robert St John (1914-1996), naturopathe et réflexologue anglais.

Selon ce praticien, en venant au monde, tout être humain possède des aptitudes naturelles à l'harmonie et la santé. Cet équilibre toutefois a pu être perturbé par les événements qui ont marqué sa conception, le temps de la gestation et sa naissance.

Cette somme d'affects douloureux inscrits dans la mémoire du corps impactent directement sa vie et peuvent empêcher son épanouissement et même être à l'origine de certaines pathologies.

Fort de ce constat, Robert St John a développé une nouvelle technique de réflexologie. Elle s'appuie sur les liens qui unissent les mémoires anciennes et la colonne vertébrale. En agissant sur les points réflexes situés sur les pieds, les mains et la tête, la réflexologie métamorphique lève les blocages créés dans la période prénatale.

Chaque tension repérée par le praticien est traitée de manière à éliminer le problème émotionnel qui s'est engrammé dans les organes au moment de la conception et jusqu'à l'âge adulte du sujet. On obtient ainsi une résiliation du problème sous-jacent et non formulé.

La métamorphose - dont le mot est issu du grec qui signifie changement - s'opère peu à peu. L'intégrité de l'individu est restaurée.

 

Les bienfaits de la réflexologie métamorphique
Soulage le stress
Favorise la relaxation
Changement dans notre aptitude à être
Meilleur ancrage à la vie
Une confiance en soi accrue
Impression d'être plus présent à soi, à la vie, plus enraciné
Plus calme et plus concentré
Changement des perceptions
Changement de comportement face aux situations difficiles


Découvrez aussi :
Aux origines de la réflexologie - Le concept Manovitalité - La formation - Contacter Manovitalité